Équipe

Le coordinateur

Historien et démographe, Lionel Kesztenbaum est directeur de recherche à l’INED (Institut National d’Études Démographiques) et chercheur associé à l’École d’Économie de Paris où il enseigne l’histoire économique et la démographie historique. Ses recherches portent sur les inégalités dans la longue durée, en particulier les inégalités devant la mort et l’accès aux ressources pour les personnes âgées. Il possède une longue expérience dans l’élaboration et l’organisation de bases de données à partir d’archives historiques, grâce à son travail sur la base de données TRA et à son implication dans des réseaux dédiés, aux niveaux national et international.

Pour plus d’informations, vous pouvez consulter son site web.

Sciences Sociales

  • Jérôme Bourdieu
  • Florian Bonnet est chargé de recherche à l’INED et agrégé d’économie. Il est par ailleurs co-responsable de la French Regional Database. Ses travaux portent sur les disparités territoriales en France dans une perspective historique. Ceux-ci l’ont plus particulièrement amené à reconstruire, à partir de documents d’archives nouvellement exhumés et numérisés, les tables de mortalité dans les départements français pour l’intégralité du 20ème siècle, ainsi que les revenus moyens de ces territoires depuis la fin de la première guerre mondiale. L’analyse de ces statistiques originales a permis de mettre en évidence le fort processus de convergence entre les départements français qui a eu lieu durant la plus grande partie du 20ème siècle, et qui s’est fortement ralenti depuis le milieu des années 1980.
  • Pierre-Philippe Combes est Directeur de Recherche au CNRS, Professeur à Sciences Po, Paris. Il est spécialisé en économie géographique et urbaine, et il étudie plus particulièrement le fonctionnement des marchés locaux du travail et fonciers, les choix de localisation des ménages et entreprises. Il est actuellement impliqué dans une série de projets sur l’usage du sol en France extrait de cartes historiques depuis le XVIIème siècle. Pour plus d’informations, vous pouvez consulter son site.
  • Yannick Dupraz est chargé de recherche en économie à l’Ecole d’économie d’Aix-Marseille. Il est historien-économiste et économiste du développement. Ses recherches visent à éclairer les processus de long terme du développement économique et du changement politique et culturel. Plus spécifiquement, il a travaillé sur les politiques éducatives et la construction de l’Etat dans les pays en développement, et plus spécifiquement en Afrique. Il a aussi travaillé sur la mobilité sociale aux Etats Unis à partir de données de recensement appariées. 
  • Victor Gay est enseignant-chercheur à l’École d’Économie de Toulouse (TSE) et à l’Institut d’Études Avancées de Toulouse (IAST) de l’Université Toulouse Capitole 1 depuis septembre 2018. Sa recherche est à l’intersection de l’histoire économique,  de l’économie du travail, et de l’économie de la culture. Celle-ci se concentre tout particulièrement sur l’histoire économique de la France. Dans ce cadre, il développe des infrastructures de données à partir de matériau archivistique. Pour plus d’informations, vous pouvez consulter son site.
  • Laurent Gobillon est Directeur de Recherche au CNRS, Professeur à l’Ecole d’Economie de Paris et chercheur associé à l’INED. Il dirige l’unité de recherche Travail et Economie Publique et il est éditeur de la revue Regional Science and Urban Economics. Pour plus d’informations, vous pouvez consulter son site.
  • Clément Gorin
  • Agnès Hirsch est doctorante en sociologie à l’INED, l’université Paris-Dauphine et l’IRISSO (Institut de Recherche Interdisciplinaire en Sciences Sociales). Sa thèse, sous la direction de Lionel Kesztenbaum et Bénédicte Reynaud, étudie comment l’Etat, les syndicats et le patronat interviennent dans les catégories et l’organisation de la mesure du travail.

Informatique

  • Christopher Kermorvant est ingénieur et docteur en informatique, spécialisé dans le développement d’applications utilisant les technologies de Machine Learning/Deep Learning. Après une expérience académique en France (Laboratoire Hubert Curien de l’Université de Lyon/Saint-Etienne) et à l’étranger (IDIAP-EPFL et  MILA-Université de Montréal), il a dirigé pendant 8 ans une équipe de recherche au sein d’A2iA, une PME high-tech, spécialisée dans la reconnaissance d’écriture manuscrite. En 2015, il fonde TEKLIA  pour aider les entreprises à développer des produits innovants basés sur des technologies de Machine Learning dans le domaine du traitement des documents, tout en poursuivant des projets de recherche collaborative en humanités numériques (HIMANIS, HORAE, HOME). Il est chercheur associé à l’équipe « document et apprentissage » du laboratoire LITIS de l’université de Rouen Normandie.
  • Bastien Abadie est ingénieur en informatique, spécialisé dans le développement de backend en utilisant des logiciels open-source et des outils DevOps. Il a travaillé pour diverses entreprises de logiciels : Mozilla en tant qu’ingénieur logiciel senior, Activscreen, mais aussi en tant que consultant solo avec sa propre société NextCairn.
  • Chaza Abdelwahab est diplomé de l’IA School, spécialisée dans les techniques de Machine Learning appliquées au traitement de documents.

Archives de France

  • Manonmani Restif
  • Jean-Charles Bedague
  • Bastien Chastagner
  • Chloë Fize
  • Aude Guého
  • Mathieu Stoll
  • Hélène Zettel